Chrétiens et musulmans disent non à la légalisation de l’avortement et de l’homosexualité au Cameroun

10.000 manifestants ont envahi la rue le samedi dernier à Douala. Motif : manifester leur désapprobation de la légalisation de l’avortement et de l’homosexualité au Cameroun. Le gouvernement du Cameroun qui venait de ratifier le Protocole dit de Maputo a été prié de reconsidérer sa position et à ne point autoriser l’homosexualité.

Les chrétiens, les croyants musulmans et les mouvements de défense des droits de l’homme ont répondu par milliers à l’appel lancé par le chef de l’église Catholique de Douala, le cardinal Christian Tumi, pour exprimer leur désapprobation contre la légalisation de l’avortement et l’homosexualité au Cameroun.

Samedi 11 juillet dernier, plus des dix milles personnes ont effectivement rejoint les rangs de manifestants catholiques de Douala pour désaprouver la ratification par le gouvernement du Cameroun du ” Protocole de la charte africaine des droits de l’homme et des peuples relatif aux droits de la femme”.

Manifestant leur fidélité à la loi de Dieu interdisant à l’homme de ne point verser le sang humain (avortement) et encore moins laisser se pratiquer les rapports sexuels contre nature, entendez par là les rapports entre deux êtres humains du même sexe. Pour une fois, catholiques, protestants et musulmans ont confessé une foi commune en la loi de Dieu.

Lu pour vous

Dix mille personnes marchent contre l’avortement et l’homosexualité au Cameroun

APA – Douala (Cameroun) La marche de protestation organisée samedi par l’Eglise catholique contre la ratification par le gouvernement camerounais du « Protocole de la charte africaine des droits de l’homme et des peuples relatif aux droits de la femme », encore appelé le « Protocole de Maputo », a connu un grand succès populaire à Douala avec la participation de plus de dix personnes d’après les organisateurs. A l’appel de l’archevêque de Douala, le cardinal Christian Tumi, de nombreux fidèles catholiques, à qui se sont joints les Eglises protestantes, la Communauté musulmane, des associations de défense des droits de l’homme, ont organisé des « marches silencieuses » pour dénoncer ce protocole. Il s’agit en occurrence, de l’article 14 qui fait état des « droits reproductifs » et qui, selon les manifestants, « demandent implicitement aux Etats signataires de lever toutes les barrières juridiques et d’abolir les restrictions à la pratique de l’avortement, et promeut l’homosexualité, ce qui constitue un danger pour les bonnes mœurs et pour la préservation de la vie dans notre société ». Habillés pour la plupart en tee shirt noirs sur lesquels on pouvait lire, « non à l’avortement », « l’homosexualité est une abomination », « préservons la morale et la culture africaine », les manifestants ont convergé vers la cathédrale Saints Pierre et Paul de Douala pour une messe « d’actions de grâces ». Dans son homélie, l’archevêque de Douala a demandé au chef de l’Etat camerounais de ne pas engager le Cameroun dans « le chemin de la déperdition », non sans l’encourager à abroger cette ratification. « Nous osons à présent espérer, que vous ne prendrez pas les mesures d’application comme ce texte vous le demande, et même que vous ferez adopter une autre loi, l’abrogeant tout simplement. Tel est le cri des milliers de camerounais qui vous regardent ». Le protocole de Maputo adopté par l’Union africaine le 11 juillet 2003 a été ratifié il y a moins de deux mois par le Cameroun, d’où la levée de boucliers actuelle, l’Eglise catholique a d’ailleurs initié en juin dernier, une pétition visant à recueillir cinquante mille signature contre « les droits reproductifs ». Un nombre « largement dépassé », selon les organisateurs qui ont indiqué avoir recueilli « près du double ».

source:  journal chretien

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s